La supervision permet au psychanalyste corporel en exercice de continuer à se former et d’analyser sa pratique auprès d’un pair plus expérimenté. 

 

D’une durée minimum de 4 ans, elle passe concrètement par les deux axes suivants :

- le supervisé intervient comme assistant dans les sessions du superviseur ;

- le supervisé a des contacts réguliers avec son superviseur durant ses propres sessions.

 

Le travail en intervision de deux psychanalystes permet également d’accroître la pertinence de l’accompagnement proposé.