Conférence Vendredi 29 septembre à 11h00

Le pardon ou oser la rencontre avec soi !

" Jamais je ne lui pardonnerai ! Il m'a fait trop mal! " C'est ainsi que je parlais de mon père tout en commençant ma psychanalyse verbale. Autant dire qu'à l'époque j'ignorais tout du pardon. C'est la psychanalyse corporelle qui m’a permis non seulement d'accéder enfin à la souffrance de l'enfant victime mais plus encore, de pouvoir accéder à la misère du bourreau de l'histoire. Ce double point de vue complémentaire, représente un pardon complet et  libératoire ...

Jean Luc Kopp
Président de l’IFPC 
Psychanalyste et psychanalyste corporel
Co-auteur du livre ni bourreau ni victime, les apports de la psychanalyse corporelle (éd EDITAS 2009)