kinevaria2009

Vous avez dit psychanalyse… pourquoi corporelle?

 

Catherine Berte : Et si le corps portait la mémoire de toute notre histoire? Et si en donnant la parole au corps on faisait surgir les événements précis qui ont structuré notre personnalité ?


 

La psychanalyse corporelle repose sur le principe du «lapsus physique». (Il s’agit de 7 niveaux de mouvements conscients et involontaires*).

Parce que le corps ne ment pas, cette technique qui ne laisse aucune place aux interprétations, permet ainsi de revivre 7 niveaux de mémoire physique et psychique et de raconter en toute sincérité et dans les moindres détails, ce qui est arrivé trente, quarante ou cinquante ans plus tôt.

A qui s'adresse la psychanalyse corporelle?

CB: Est-il imaginable que le seul degré de liberté de l’homme soit de bien vivre ou mal vivre les événements qui se présentent?

Aujourd'hui de plus en plus d’hommes et de femmes sont réveillés par un manque de sens dans leur quotidien ou par des événements parfois très douloureux, comme un divorce, une maladie ou la perte d’un emploi. Ils ont alors besoin de trouver un sens à ces instants, de donner une impulsion nouvelle à leur vie. La psychanalyse  corporelle  est une des réponses  à ce mal être humain.

Vous parlez de réconciliation avec le passé. De quoi s'agit-il ?

CB : Au sommet de l’engagement corporel au cœur de notre histoire, il existe un incroyable moment de vérité où il n’y a plus ni bourreaux, ni victime, et une véritable et profonde réconciliation a lieu, avec soi-même et les protagonistes de ce passé. Cette réconciliation éclaire toute notre histoire et y apporte un apaisement fondamental… reste alors à profiter de cette histoire dans le présent, car sans utiliser cette connaissance de soi, elle retombera dans l’oubli !

En définitive, quel est l’objectif de la psychanalyse corporelle ?

CB : A quoi servirait donc une réconciliation avec son passé, si elle ne servait à améliorer nos petites douleurs quotidiennes ?

La psychanalyse corporelle s’appuie dès lors sur le revécu des événements clés du passé pour identifier au présent le schéma comportemental personnel qui en est issu. Elle s’accompagne toujours d’un suivi pour profiter de cette connaissance de soi approfondie et propose un accompagnement pour transformer concrètement le quotidien..

Qu'apporte finalement de plus la psychanalyse corporelle à la kinésithérapie?

CB : Parce que demain la bonne santé intégrera inévitablement cette nouvelle dimension en devenant une bonne santé du corps, mais aussi une certaine bonne santé de l’esprit apaisé, il est désormais possible d’intégrer cette notion psychologique dans l’exercice thérapeutique du corps.

En élargissant sa compétence au domaine psychologique, le kinésithérapeute  peut désormais soulager la souffrance psychique avec une particularité qui lui est chère, celle du corps.

Catherine Berte
Docteur en Sciences
Psychanalyste corporelle

Pour plus d’information : repas formation à Bruxelles le 18 Mars et à Liège le 22 Avril

Tél 068 57 02 11 

*A lire :

« Allô mon corps… Fondements de la psychanalyse corporelle » de Bernard Montaud et Jean-Claude Duret  –  éditions Edit’as 2005

« Ni bourreau ni victime, les apports de la psychanalyse corporelle » par Bernard Montaud et l’équipe des psychanalystes corporels. Sortie  septembre 2009 –  éditions Edit’as.